Approche du gong de fin 2015

par Bruno Robert  -  3 Décembre 2015, 15:21

Approche du gong de fin 2015

Au début de l'année 2015, je me demandais si elle serait "humaniste ou pas" ?!!!...

Dès le 7 janvier, des crimes contre la Liberté et l'Humanité se sont produits, et puis le 13 novembre le plus ignoble a été commis par d'autres fous, même pas de leur Prophète.

Des peuples entiers souffrent de cet extrémisme ainsi que de leurs gouvernements, qui les font ou laissent martyriser, au nom de leur pouvoir et surtout de leur fortune.

Pendant ce temps, les marchands d'armes et de drogues prospèrent comme jamais, sans que la justice ne les atteigne que ce soit aux Etats-Unis, en Europe et encore moins au Moyen-Orient.

Alors, "Que Faire ?" !!!....... Non seulement assurer un plus grand respect écologique, mais aussi et plus particulièrement un vrai civisme. Celui-ci passe par la transparence des politiques économiques, qui doivent tenir réellement compte des besoins des populations, je ne parle évidemment pas de "Macron - économie".

Pour cela, il faut arrêter de promouvoir sur les médias les sectes politiques et religieuses, quand celles-ci prônent la haine et l'intégrisme. Et puis cesser de plaindre les pauvres patrons et actionnaires qui "sont obligés de délocaliser" non satisfaits des milliards d'économies qui leur sont consentis par le Parlement Européen, milliards démultipliés au retour des produits ou marchandises sur les marchés des pays "désindustrialisés".

Je vous remercie, par anticipation, de vos nombreux commentaires, sur ce que j'ai écrit et sur ce que j'ai pu oublier de mettre en exergue. Bises et amitiés, Bruno

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Le passager de la pluie 03/12/2015 18:47

Bonjour Bruno
Plus le temps passe et plus la tâche est ardue ....
Quand nous serons TOUS prêts et d'accord pour agir en même temps et dans la même direction ,
ça voudra dire qu'il est , malheureusement , déjà trop tard !

Bruno Robert 04/12/2015 00:24

merci pour votre assiduité, cependant je souhaiterais conserver mon optimisme pour le bienfait des générations futures. Amitiés, Bruno